Archive for January, 2015

Les transformations culturelles 3

La finalité de l’enseignement colonial et ses résultats C’est le règlement général de l’Instruction publique (21 décembre 1917), véritable « charte de l’enseignement indochinois », qui rationali¬sera l’ensemble du dispositif scolaire. Il ne s’agit pas d’exclure les colo¬nisés du savoir et de l’éducation modernes puisque ceux-ci constituent l’arme redoutable du système colonial, mais de courber […]

Les transformations culturelles 2

La colonisation éducatrice Selon un slogan anticolonialiste, la France construisit, en Indochine, « plus de prisons que d’écoles ». En vérité, le gouvernement français fit un effort non négligeable et constant pour répandre l’enseignement. Les statistiques témoignent d’une progression réelle du nombre des écoles publiques, de l’élargissement des ordres d’enseignement et de la progres¬sion du […]

Les transformations culturelles

La mise en valeur économique, la formation de nouvelles classes sociales et leurs différenciations dues à leur niveau de vie et à leur philoso¬phie, les influences étrangères se sont combinées pour faire naître de nouvelles cultures et mentalités. Les situations, les idées, les valeurs morales et religieuses introduites par la colonisation ont produit des expressions […]

La société coloniale : colonisateurs et colonisés 16

Certes, le répertoire des sociétés anonymes indochinoises de 1944 recense soixante-cinq noms vietnamiens sur quatre-vingt-douze noms d’administrateurs de sociétés, mais une autre source de 1943 sur les sociétés anonymes souligne qu’il n’existe que neuf sociétés anonymes intégralement vietnamiennes contre quatorze franco-vietnamiennes, et trois sino-viet. La progression était donc très lente. Dans un domaine capital qu’est […]

La société coloniale : colonisateurs et colonisés 15

C’est un mandarinat fossilisé que le lettré Phan Chu Trinh dénonçait et dont il réclamait la suppression ou, du moins, l’épuration au début du siècle. Après 1930, les Français s’en accommodent tout en déplorant son peu d’efficacité et d’intégrité, parce qu’il s’agit alors de barrer la route aux révolutionnaires. Lorsqu’un mandarin possédait une forte personnalité, […]

La société coloniale : colonisateurs et colonisés 14

En l’absence d’une étude systématique des salaires et des prix en Indo¬chine, contentons-nous de quelques repères. L’« enquête sur la popula¬tion ouvrière et les salaires » à Nam Dinh en 1928 montre une variété de situations et de catégories, selon les entreprises et les travaux des salariés (voir tableau 3). La modicité des salaires des […]

La société coloniale : colonisateurs et colonisés 13

Les travailleurs des nouveaux secteurs d’activité et des villes Les mines, les plantations, les exploitations forestières que les Français mirent en valeur requéraient une main-d’œuvre importante. La crois¬sance démographique excédentaire, sans augmentation concomitante des ressources dans le delta du Tonkin et dans certaines plaines de l’Annam septentrional, offrait un magnifique vivier pour recruter des travailleurs. […]

La société coloniale : colonisateurs et colonisés 12

La situation sanitaire est celle où s’inscrit le plus nettement l’état de dénuement et de retard. Vers 1915, le directeur du Service de l’hygiène et de la santé publiques réclamait un effort financier plus important de l’administration : « Pour ce qui est de l’hygiène des campagnes, on peut dire qu’elle est chose totalement inconnue […]

La société coloniale : colonisateurs et colonisés 11

Cette affaire est exemplaire parce qu’elle expose non seulement un des mécanismes qui conduisent à l’aliénation de biens réputés inaliénables, mais elle est surtout la manifestation d’une rationalité économique chez un Vietnamien du siècle dernier. Les tribunaux de Cochinchine eurent à statuer sur de très nombreuses ventes de cong dien ou de cong tho, soit […]

La société coloniale : colonisateurs et colonisés 10

Pour l’heure, des officiers français, nourris d’humanités classiques, furent séduits par l’analogie historique avec La Cité antique que Fustel de Coulanges venait d’analyser récemment avec tant de talent. Mais, surtout, la commune offrait un instrument idéal pour la pratique adminis¬trative. Avant qu’E. Luro ait théorisé cette dernière dans ses cours pour les stagiaires de l’administration, […]

Powered by WordPress