Archive for April, 2015

Résistances, nationalismes, mouvements sociaux 3

Celles-ci vont s’exprimer sous des formes non politiques, qu’a analysées Alain Forest. Le brigandage rural tout d’abord, dans les zones frontières couvertes par la jungle, notamment dans Battambang et Kratié : « La forêt et le phnom (montagne) fournissent le cadre où prend corps l’idée de rébellion. » Vols de bœufs et de buffles acheminés […]

Résistances, nationalismes, mouvements sociaux 2

C’est presque exclusivement parmi les Vietnamiens, petits employés des villes, mineurs de Cammon, que l’activité du Parti communiste indo- chinois, totalement marginale par rapport au reste de cette société pluriethnique, trouvera un écho à partir de 1934. En outre, l’expansion¬nisme thaïlandais, réactivé vers 1937, contredit l’affermissement d’une opposition lao au protectorat français dans la mesure […]

Résistances, nationalismes, mouvements sociaux

« Vouloir coloniser l’Asie, c’est prétendre réaliser une chimère et appeler le péril. Vous n’avez pas assez songé que ces populations asia¬tiques sont nos égales ; qu’elles ont joui d’une civili¬sation antérieure à la nôtre ; qu’elles en ont gardé le souvenir et l’orgueil. Elles ont été libres et voudront le redevenir. Il n’est pas […]

Les impasses du développement colonial 13

L ’option «paysanne » et la stratégie hydraulique du pouvoir colonial De fait, l’administration coloniale va tenter d’assumer, au fond avec cohérence, la problématique du sous-développement par le choix de la seule stratégie qui soit compatible avec sa politique de « réforme conser-vatrice » des structures existantes du capitalisme colonial, destinée à la fois à […]

Les impasses du développement colonial 12

Terrible est, à la veille de la guerre, la vie des paysans dans les dix mille xa (communes) du delta du Fleuve Rouge. Le grand anthropologue Nguyen Van Huyen, excellent connaisseur de la réalité rurale, estime en 1939 que la production de riz du delta oscille entre 18 et 22 millions de quintaux pour une […]

Les impasses du développement colonial 11

La spirale du sous-développement D’une façon générale, la dépression a créé, au moins à l’intérieur de la société vietnamienne, les conditions matérielles d’une sécession morale entre les élites en place et les masses populaires, d’autant qu’elle coïncide et se conjugue avec la crise structurelle de l’économie paysanne dans les deltas surpeuplés de l’Annam et du […]

Les impasses du développement colonial 10

Cette déflation drastique, complétée par un protectionnisme renforcé, fait baisser les prix (- 38,7 % pour l’indice des prix de gros à Saigon entre 1930 et 1935), favorisant ainsi l’exportation métropolitaine, et amortit la dévalorisation du capital. De plus, dans le cadre de sa politique d’« assai¬nissement », l’administration a laissé le processus de concentration […]

Les impasses du développement colonial 9

Sortir de la crise Le sens général de la politique « anticrise » adoptée par le gouverne¬ment général sous P. Pasquier puis R. Robin, en accord étroit avec la Banque de l’Indochine et les milieux dirigeants métropolitains, apparaît aujourd’hui clairement. Elle vise, semble-t-il, trois objectifs : sauvegarder la valeur du capital investi ; favoriser les […]

Les impasses du développement colonial 8

Outre les fluctuations saisonnières des récoltes de paddy (très excéden¬taires en 1928, médiocres en 1929), trois facteurs sont venus aggraver la crise de l’économie coloniale en Indochine comme dans l’ensemble de l’Asie du Sud-Est : les opérations spéculatives à court terme des exporta¬teurs de paddy de Cholon et des banques, l’abandon du plan Stevenson le […]

Powered by WordPress