Archive for June, 2015

Résistances, nationalismes, mouvements sociaux 24

Le Congrès indochinois et la levée ouvrière, le soutien que leur ont apporté les classes moyennes et les intellectuels ont eu des conséquences considérables. L’initiative historique passe définitivement du côté du communisme, tous courants confondus. C’est l’ensemble du mouve¬ment national qui se trouve pour longtemps aligné à gauche. Le commu¬nisme légal est à son apogée. […]

Résistances, nationalismes, mouvements sociaux 23

Le Front populaire : l’Indochine à l’heure de l’espoir… Avec l’avènement du Front populaire en France, un point de non- retour est franchi en Indochine. C’est l’ensemble du peuple des villes et une fraction importante de la paysannerie qui se lèvent pacifiquement contre un pouvoir colonial isolé et historiquement sur la défensive. La formation du […]

Résistances, nationalismes, mouvements sociaux 22

Les premiers résultats de cette reconstruction du PCI ont été limités. L’activité illégale, si elle reprend sporadiquement, essentiellement en Cochinchine, reste très difficile : grèves ponctuelles, tracts furtivement lancés dans les rues, drapeaux rouges arborés la nuit sur les chemins ruraux. Cependant, le communisme s’organise dans les bagnes et les prisons, véritables universités rouges où […]

Résistances, nationalismes, mouvements sociaux 21

Intronisé sous le nom de règne de Bao Dai, le nouveau souverain, doué mais velléitaire, obtient le 10 septembre 1932 l’abolition de la conven¬tion de 1925 et promet dans sa première ordonnance des réformes. En 1932, la Chambre des représentants de l’Annam, à l’initiative de Huynh Thuc Khang, réclame une Constitution. Dès lors se livre […]

Résistances, nationalismes, mouvements sociaux 20

Parallèlement au débat sur l’industrialisation de l’Indochine, s’amorce aussi en 1938 dans les milieux coloniaux un réexamen, dans le contexte de la poussée japonaise en Asie, des structures hybrides de l’Union indo¬chinoise. Le concept de Fédération indochinoise, indissociable de celui d’industrialisation, qui va progressivement fonder la politique française en Indochine de 1940 à 1948, est […]

Résistances, nationalismes, mouvements sociaux 19

Défaite d’une victoire : la crise de la colonisation (1932-1939) « La crise de la colonisation partout est ouverte… », écrit en 1931 Albert Sarraut. Dans l’Empire français, sans doute nulle part plus qu’en terre vietnamienne. Crise globale, prolongée, dans laquelle il faut logi-quement chercher les raisons et les enjeux fondamentaux de la future guerre […]

Résistances, nationalismes, mouvements sociaux 18

La direction du Parti communiste a été surprise par l’ampleur du mouvement : une centaine de grèves, plus de quatre cents manifestations paysannes en 1930. Mais le Komintern fait des « bases soviétiques » sur le modèle chinois une stratégie valable pour tout l’Extrême-Orient conti¬nental et il est vraisemblable que les communistes vietnamiens ont raisonné […]

Résistances, nationalismes, mouvements sociaux 17

Alors s’ouvre le cycle révolutionnaire du VNQZD. La police arrête les militants nationalistes par centaines au Tonkin, arrache les confessions, infiltre ses agents dans l’organisation que défendent les groupes terro-ristes du parti. A la mi-mai 1929, le Comité central du VNQZD réuni à Bac Ninh décide l’insurrection pour l’année à venir. En juillet a lieu […]

Résistances, nationalismes, mouvements sociaux 16

A partir de 1928, la volonté révolutionnaire de la jeune intelligentsia, sa pression en vue de la création d’un véritable parti communiste sont telles qu’elles vont entraîner l’éclatement et le dépassement du Thanh Nien. Ce dernier est en effet une organisation communiste très particu¬lière, transitoire, où les démarches et l’idéologie du nationalisme clas¬sique restent fortement […]

Résistances, nationalismes, mouvements sociaux 15

Le succès du communisme dans la jeunesse instruite Ce succès s’explique fondamentalement par la « demande » idéolo¬gique de la jeune intelligentsia révolutionnaire. Celle-ci va aller au communisme d’une démarche endogène. Dans ses rangs, l’intérêt pour le marxisme s’est fait jour à partir de 1926. Ainsi, à Saigon, La Cloche fêlée publie au printemps 1926 […]

Powered by WordPress