Archive for the ‘Indochine 2’ Category

Capitalisme colonial et développement 25

Placée en relation d’échange très inégal avec la France du fait de la domination coloniale, l’Indochine a été en définitive l’une des pièces importantes du système complexe de régulations externes dont le capita¬lisme français s’est doté au XIXe siècle, de cette « régulation coloniale » qui a été si déterminante et si méconnue dans son […]

Capitalisme colonial et développement 24

La Grande Dépression et la mise en œuvre de l’idée d’« autarcie impé¬riale » par l’intégration commerciale de l’Empire colonial à partir de la Conférence économique de la France d’outre-mer de 1934 ont certes bouleversé pour un temps cette géographie des échanges extérieurs indo- chinois. Parallèlement à l’ascension du marché colonial au rang de premier […]

Capitalisme colonial et développement 23

Les échanges extérieurs En fin de compte, c’est bien l’échange extérieur qui a été le ressort majeur du développement colonial, et non pas le commerce intérieur, dont le volume ne doit cependant pas être négligé : en 1909, la valeur transportée par cabotage sur les côtes cambodgiennes et vietnamiennes — 179,4 millions de francs — […]

Capitalisme colonial et développement 22

Terre de profits Dans les conditions de la domination coloniale, ce développement capitaliste extraverti a été générateur d’une accumulation de capital considérable, sinon exceptionnellement élevée. De toutes les colonies françaises, l’Indochine est sans doute celle qui a produit le plus de profit. Donnée souvent niée ou considérée comme peu déterminante. Un expert économique, J. Bourgoin, […]

Capitalisme colonial et développement 21

Dans cette croissance du capitalisme indochinois, la place des capi¬taux indiens et surtout chinois, qui échappent à toute quantification, n’a pas été moins considérable puisqu’ils dominent le prêt foncier, le commerce et la transformation du maïs, de la soie, de nombreux produits de cueillette et surtout du paddy. Selon Paul Bernard, les chettys indiens, banquiers […]

Capitalisme colonial et développement 20

Deux déterminations ont été particulièrement puissantes. En premier lieu, la crise du franc de 1920 à 1928, synchrone de la hausse de la piastre, fait de celle-ci une monnaie refuge et pousse vers l’Indochine les capi-taux spéculatifs à la recherche de placements sûrs : s’investir dans la colonie, c’est pour eux se revaloriser du seul […]

Capitalisme colonial et développement 19

L’investissement privé Cette stratégie de l’investissement public explique que l’investisse¬ment privé ait été vigoureux, mais elle a favorisé sa concentration dans la production des produits bruts ou semi-bruts, facilement commerciali-sables sur les marchés extérieurs, ainsi que dans le secteur financier. En l’absence de travaux systématiques, l’évaluation de l’investissement privé en Indochine au cours de la […]

Capitalisme colonial et développement 18

Il a été en permanence la structure organisatrice de l’accumulation du capital. Le gouvernement général a eu ses conceptions économiques propres et surtout sa stratégie de développement, souvent divergente des pratiques des grandes sociétés indochinoises, comme le montrent par exemple les nombreux conflits qui l’ont opposé à la Banque de l’Indo¬chine. Si, sur l’essentiel, il […]

Capitalisme colonial et développement 17

De toutes les colonies françaises, l’Indochine est, après l’Algérie, celle qui a reçu le plus d’investissements : au minimum 52 milliards de francs 1940 d’investissements publics et privés, soit environ 6,2 milliards de francs 1914, entre 1896 et 1940 selon les chiffres de l’enquête de septembre 1943 du secrétariat d’État aux Colonies, repris en 1947 […]

Capitalisme colonial et développement 16

Les carences du crédit agricole Cette structure très particulière du crédit en Indochine, à la fois très monopoliste et très internationalisée, a été un redoutable facteur de blocage du développement économique indochinois, qui fut pourtant bien réel — dans le cadre de structures coloniales. Elle a opposé un barrage insurmontable à l’apparition d’un capital national […]

Powered by WordPress