Archive for the ‘Indochine’ Category

Structures d’une domination 20

Pour toutes ces instances élues, la tutelle du gouvernement général a été en permanence paralysante. Restreintes au colonat français, aux classes dominantes anciennes (notables, propriétaires fonciers, mandarins et fonctionnaires), aux élites intellectuelles de formation moderne et à la nouvelle bourgeoisie vietnamienne, les assemblées colo¬niales sont des lieux où se reproduit au fil des sessions et […]

Structures d’une domination 19

Ce surdéveloppement n’est pas quantitatif. Pour ne considérer que le cas de la Sûreté, celle-ci n’a que des effectifs très restreints : 68 policiers français et 242 vietnamiens dans la Police spéciale en 1934. Mais sa puis¬sance est considérable en raison de ses ramifications extérieures, en Chine, au Siam et en métropole, de l’efficience de […]

Structures d’une domination 18

Ainsi nombre d’entre eux déduisent des travaux pionniers de l’ethno¬graphie, de la géographie, de l’orientalisme indochinois une représenta¬tion idéale et a-historique de la famille élargie et du village vietnamiens, microsociétés harmonieuses, closes, immobiles, « cellules organiques de la société », selon une formule du résident supérieur du Tonkin en 1941. En un sens, la colonisation […]

Structures d’une domination 17

L’innovation politique et ses limites Leur dépossession, en effet, n’a pas été compensée par une modernisa¬tion politique en profondeur des sociétés dominées. Encore faut-il se défier de toute simplification, car une telle modernisation s’est engagée, mais par des voies détournées et singulières, non contrôlées par le pouvoir colonial (cf.le chapitre 7). En Indochine, celui-ci est […]

Structures d’une domination 16

Les monarchies protégées Il était donc structurellement exclu que celui-ci dépasse sa propre logique historique. Et, de fait, en matière politique celle-ci s’est main¬tenue jusqu’à l’heure ultime de 1945, en dépit d’un certain nombre de séquences « libérales ». Elle conduit les autorités coloniales à mener à son terme la dépossession politique absolue des monarchies […]

Structures d’une domination 15

En Annam, même visée initiale, mêmes tâtonnements, mêmes résultats. L’édit royal de 1924 qui renforce les compétences des petits notables exécutifs mécontente les notables majeurs et les conduit à cesser de collaborer avec les mandarins provinciaux, comme le montrent les troubles de 1930-1931 : « Les éléments de désordre, écrit un haut fonc¬tionnaire, s’implantèrent d’autant […]

Structures d’une domination 14

Colonisation et villages C’est dans la même optique, d’abord fiscale, mais aussi pour parer à la crise des structures d’encadrement de la paysannerie, que la colonisation a cherché à les instrumentaliser, à commencer par la robuste mais opaque communauté villageoise vietnamienne — en simplifiant un conglomérat de deux à cinq « hameaux » (thon) administrés […]

Structures d’une domination 13

Droit des personnes, droit de propriété Non pas que les changements en Indochine aient été nuis. Mais ils obéissent à la visée globale de l’entreprise coloniale. Jusqu’en 1930, ceux qu’engagent les autorités indochinoises portent d’abord sur le statut de la personne et sur les rapports sociaux au sein des sociétés colonisées. En ce domaine, il […]

Structures d’une domination 12

Ce dernier estime la charge fiscale à 35 % du revenu par tête en Cochinchine, 18 °/o au Cambodge, 17 % au Tonkin, 16 % en Annam. Chiffres très élevés mais qui appellent des recherches plus approfondies, tout comme l’estimation proposée au tableau 3 du prélèvement par famille : la valeur globale de l’imposition représenterait […]

Structures d’une domination 11

Le système des régies est un mode d’imposition à plusieurs degrés : production (sauf dans le cas de l’opium, acheté en Inde et au Yunnan, mais néanmoins conditionné dans la bouillerie de Saigon) et vente sont des monopoles d’Etat, concédés à des particuliers, comme les sauniers de Bac Lieu groupés dans un puissant syndicat, ou […]

Powered by WordPress